L’OH de l’Outaouais en accord avec la déclaration d’état d’urgence en logement

Gatineau, le 23 septembre 2020 – L’Office d’habitation de l’Outaouais (OH de l’Outaouais) salue les efforts de la Ville de Gatineau en ce qui a trait à la lutte contre la pénurie de logements. Par sa déclaration d’état d’urgence en logement, le conseil municipal démontre qu’il prend au sérieux le problème du manque de logements abordables dans sa Ville et qu’il souhaite s’assurer que l’entente fédérale-provinciale en logement permette d’injecter rapidement les fonds dans la construction de nouveaux logements.

« Le besoin est criant. Depuis plusieurs années, nous avons plus de 1 000 ménages en attente d’une habitation à loyer modique et plus de 500 ménages à la recherche d’un logement abordable », a indiqué Mario Courchesne, directeur général de l’OH de l’Outaouais.

La région de l’Outaouais enregistre les coûts de loyers les plus élevés au Québec alors que les taux d’inoccupation sont parmi les plus bas de la province. Cette situation engendre un grand stress chez de nombreuses familles de la région qui n’arrivent pas à trouver un logement adéquat avec un loyer correspondant à leur revenu.

Afin de répondre à cette situation, il est impératif de construire plus de logements abordables en Outaouais. Or, la région vit une réalité particulière qui a fait grimper les coûts de construction de façon significative dans les dernières années, notamment en raison de la pénurie de main-d’œuvre, de la multiplication des sinistres et de la pandémie. Cet enjeu cause un problème de viabilité de projets déposés.

« Certains projets proposés ne peuvent pas se qualifier dans le cadre des programmes de financement et cela affecte le nombre de projets de logements abordables en développement. Les mises en chantier ont aussi connu un ralentissement dû à la rareté des matériaux de construction, une conséquence de la pandémie », a expliqué M. Courchesne.

L’Office d’habitation de l’Outaouais désire que la déclaration d’état d’urgence en logement aide le gouvernement à prendre conscience de la réalité régionale afin que l’aide financière y soit adaptée. Enfin, l’organisme espère que dans le cadre de l’entente fédérale-provinciale, les fonds seront versés rapidement à travers le programme AccèsLogis Québec, ce qui permettra de développer de nouveaux projets de logements abordables dans la région.

Télécharger au format pdf