Office
d'habitation
de l'Outaouais

slogant
house
fb
houseAccueil Nous Joindre

Salle de presse et actualité



Concours « Du talent à l’Office »


De gauche à droite : François Gaulin, juge; Samantha Neves, juge; Sylvain Simard – 1ère place; Lydia Rémillaird – 3e place; Stanislas Yakibonge – 2e place; Micheline Clément, juge et Yves Durand, juge.



Dans le cadre de son 50e anniversaire, l’Office d’habitation de l’Outaouais (OH Outaouais) a organisé le concours « Du talent à l’Office » qui a mis en lumière des talents des locataires.


Dans le premier temps, les locataires ont envoyé les vidéos démontrant leur talent par courriel. Un comité de sélection a déterminé 8 candidats qui ont passé les auditions devant 4 juges en octobre :


  •      - Micheline Clément, présidente du comité consultatif des résidants
  •      - Yves Durand, président du conseil d’administration de l’OH Outaouais
  •      - François Gaulin, musicien
  •      - Samantha Neves, chanteuse

Les trois finalistes se sont affrontés pour la première place le 1er novembre dernier devant une centaine de locataires bénévoles durant le Gala de reconnaissance des bénévoles.


D’ailleurs, la voix a été donnée aux locataires qui ont eu la chance de voter pour leur coup de cœur. Le public a eu un choix très difficile et cela a paru dans les votes qui étaient très divisés. En effet, chaque finaliste avait un style complètement différent, mais surtout, ils ont tous un talent immense qu’ils ont su mettre en avant-scène.


En plus de présenter une chanson solo, chaque finaliste a réalisé un duo avec Samantha Neves, demi-finaliste à la Voix cette année, qui a accepté de faire partie du concours en tant que juge.


Dans le cadre d’un partenariat, Séna Koffi, conseillère en gestion à la Société d’habitation du Québec, a remis à chaque finaliste un trophée, ainsi qu’un prix :


  •      - 1ère place (500 $) : Sylvain Simard
  •      - 2e place (300 $) : Stanislas Yakibonge
  •      - 3e place (150 $) : Lydia Rémillard.

Voici la chanson solo du grand gagnant, Sylvain Simard :